Café BLUE MOUNTAIN de Birmanie

Café BLUE MOUNTAIN de Birmanie

Distributeur
Le café qui fume
Prix normal
14,50 €
Prix réduit
14,50 €
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Quelle découverte que ce café de Birmanie ! Ce café du Myanmar en provenance du Shan, réputé pour la culture naissante des plantations de café et de leur rigueur dans la chaine de production, nous a agréablement surpris. Ouvrez-vous l’esprit et dégustez ce café fin.

Tout savoir sur le Café BLUE MOUNTAIN de Birmanie

La culture du café en Birmanie 
 


La culture du café en Birmanie est récente et a débuté en 1885. Un missionnaire Britannique a planté les premières graines de robusta en provenance d’Inde, à Thanin Thar Yi dans le sud du Myanmar, en 1885. Celle-ci se développa avec l’arrivée de quelques Ecossais et les premières variétés d’Arabica SL 34 et S795  se développèrent également.
 

Dans les années 1970 les plantations furent nationalisées par le gouvernement et la production réservée au marché local. Le gouvernement a commencé à encourager la culture du café au début des années 2000, afin de lutter contre la culture du pavot. Après la levée des sanctions de l’ONU en 2011, le marché s'est ouvert au monde entier, ce qui a permis l'extension de la culture du café de spécialité à travers le pays et particulièrement dans la région du Shan.

L'appellation "Blue Mountain"



La Blue Mountain Ferme a été fondée en 2003 par U Kyaw Htwe Naing sur un domaine de 75 ha, la plantation alterne entre caféiers et chênes blancs ainsi qu’une production de noix de macadamia comme revenu complémentaire.


Cette ferme, comme beaucoup d’autres utilise un engrais naturel, et trouve en la bouse de bisons toutes les qualités naturelles pour enrichir naturellement les sols de sa plantation ainsi que des plantations de café.

La ferme de U Kyaw Htwe Naing 

 

 

La ferme de U Kyaw Htwe Naing emploie aujourd’hui, une dizaine de salariés en assurant leur transport et logement. Pendant les récoltes leur équipe double de taille afin de faire face au surplus d’activité.
 

Notre producteur travaille aujourd’hui de manière totalement biologique, bien que leur travail ne soit pas encore labellisé BIO. L’eco-système mis en place par l’engrais naturel représente un modèle d’innovation exemplaire.

Le café Arabica


Les variétés d’Arabica S795 et SL 34 sont travaillées essentiellement sur la plantation. Les engrais naturels mis en place et l’enrichissement des sols grâce à l’alternance des cultures permettent un développement unique des cafés produits sur la plantation.

Un café récolté à la main


La récolte est réalisée à la main par les employés de la ferme, la méthode de séchage retenue est la méthode naturelle avec un séchage sur lit africain, qui va permettre un séchage sur le dessus et le dessous.  Après quelque jours de séchage, le café est préparé avec d’autres variétés d’Arabica, afin de créer un mélange reflétant l’expérience si particulière de notre producteur.

Recherche du profil idéal 
 

Une fois les graines de café en nos locaux, chaque café subit de nombreux tests de cuisson et de dégustation ayant pour but la recherche du profil idéal et de définir la compatibilité avec les différents moyens d’extraction possibles.

De nombreux facteurs tels que la densité du grain, son taux d’humidité et sa taille rendent l’opération des plus délicates. L’atelier de torréfaction est ouvert au public pour des sessions découvertes chaque fin de semaine sur rendez-vous.

 

Engagement solidaire et humain 
 

Un engagement solidaire et humain dans les hôpitaux de notre région.