🎄 Bons préparatifs de fêtes de fin d'année à tous 🎄

La culture du café au Brésil

 

Le contexte

 

Le Brésil est le plus grand pays d'Amérique du sud et détient une culture très large. Très connu pour ses danses, ses festivités et sa cuisine, le Brésil est également le premier producteur mondial de café. Partie intégrante de la culture du pays. En effet, le Brésil produit près de 2 500 000 tonnes de café par an. Depuis près de 3 demis siècles, le Brésil conserve son rang de numéro un mondial en production de café. Comment le Brésil est t-il parti de zéro pour devenir aujourd’hui le plus grand producteur de café mondial ?

En 1727, lors de la colonisation portugaise, le gouverneur de la province amazonienne charge un jeune militaire d’aller dérober un plant de caféier en Guyane française afin d'en cultiver sur ses  terres. Selon une légende, un seul plant de caféier aurait survécu au voyage. Grâce à la forte demande européenne et américaine, la production de café au Brésil se développe pour faire du pays le premier producteur mondial de café à partir du 19ème siècle. 

 

Les différentes régions de culture du café au Brésil

 

Le Brésil par sa diversité en termes de relief et d’altitude permet la production aussi bien d'Arabica que de Robusta. La culture d’Arabica représente environ 75% de la production de café au Brésil, contre 25% pour le Robusta. Au Brésil, l’Arabica est cultivé majoritairement au Sud-Est du pays, et le Robusta plutôt au Nord-Ouest.

Il y a 5 zones géographiques principales où est produit le café au Brésil, chacune réunissant des caractéristiques spécifiques permettant la culture du café. 

  • Minas Gerais à l’est du pays, est un État comptabilisant plus d’un million d’hectares de parcelles dédiées à la culture du café.
  • Bahia est un État au nord de Minas Gerais. Cette zone chaude et humide permet à l’Arabica de bien se développer en altitude.
  • Espirito Santo est un État du Brésil se situant à l’est de Minas Gerais et bordé par l'océan Atlantique. On y cultive principalement du Robusta.
  • L’Etat de Sao Paulo au sud de Minas Gerais est le berceau de la culture du café au Brésil. En effet, c'est ici que les premiers caféiers ont été plantés. L’altitude de cette région est une caractéristique importante au bon développement des plants.
  • Parana est une des régions les plus au sud du territoire brésilien. Par son climat humide elle permet principalement la production d’Arabica.

Selon les zones géographiques et les parcelles, le café peut être cultivé “en masse” ou de manière plus éthique. De même, les méthodes de production varient, allant du “picking”, autrement dit la cueillette des cerises à la main, au “stripping” utilisant la voie mécanique ou électronique. Le stripping plus rapide et nécessitant moins de moyens humains est généralement plus utilisé, malgré parfois la mauvaise maturité des fruits. Le picking est une méthode permettant la sélection des cerises les plus mûres et offre donc un café de meilleure qualité. Une fois récoltés et séchés, les grains de café sont ensachés et exportés aux quatre coins du monde. Souhaitez-vous en savoir plus sur les méthodes de séchage ?     

Au café qui fume nous prônons l’éthique et le respect de l’environnement. C’est pourquoi nous avons choisi de travailler auprès de la ferme Daterra dans la région Cerrado au Brésil. La ferme Daterra est très engagée pour la préservation de la faune et de la flore locale. Pour 1Kg de café Daterra acheté, 1 arbre est planté au Brésil.

                                                                                                                                                                                                                                          

                                                                           Les variétés et arômes                                                                                                                                                                                                    


Sur le territoire brésilien, il y a différentes variétés d'Arabica et de Robusta. En ce qui concerne l’Arabica, il y a 4 variétés principales cultivées au Brésil :

  • Le typica
  • Le bourbon
  • Le caturra
  • Le maragogype

Les variétés d’Arabica du Brésil sont connues pour leurs arômes présentant des notes de noisette, caramel ou encore de cacao, offrant un café relativement rond.

Pour le robusta on retrouvera au Brésil une variété principale : le Conillon. Le robusta est généralement utilisé en mélange avec un Arabica. 

Si vous souhaitez différencier les grains d'Arabica et de Robusta, portez attention à la forme de leur sillon. L'arabica a un sillon légèrement en forme de S, tandis que le Robusta a un sillon relativement droit.

 


Le Brésil au café qui fume 

 


 

Au café qui fume, nous recevons les grains de café verts puis nous utilisons une torréfaction douce afin de ne pas brûler le café et en dégager les meilleurs arômes possibles. 

Nous proposons à la vente deux cafés du Brésil : Le Signature 1, et le Brésil Catuai. 

  • Le signature 1 disponible sur notre site internet et en boutique, est un blend unique créé et torréfié par nos soins et tendant vers des notes aromatiques de fruits à coques et de cacao.
  • Le Brésil Catuai, également torréfié de manière locale à Auray (56) et vendu uniquement en magasin pour le moment, tend vers des notes aromatiques plus suaves. En bouche, retrouvez des notes de miel ainsi que de chocolat au lait et d'orange.

 

 

 

Découvrez la culture brésilienne mélangée au savoir-faire local en optant pour nos produits torréfiés avec l’amour et la passion du café ☕