Qu’est-ce qu’un bon café ? Un café fin, un café de spécialité ?

L'origine du café

Il est très facile aujourd’hui de trouver des cafés provenant des quatre coins du monde. Mais il est plus difficile de savoir de quel café il s’agit réellement... On s'interroge ainsi sur :

  • la variété
  • la région
  • la qualité
  • le type de production
  • la manière d’exploiter

Vous le saviez ? Seulement 10% de la production mondiale est dédiée au café fin et moins de la moitié, au café dit de spécialité.

L'appellation du café

L'appellation « café de spécialité » vient de « specialty coffee" d’outre-Atlantique, expression utilisée pour désigner les cafés haut de gamme, à l’opposé des cafés vendus en supermarché.

Le café de spécialité, peut être un café dit de terroir : grandes qualités de traçabilité, une production limitée à une zone bien définie et aux caractères qui lui sont propres (ensoleillement, sol, pente).

Le café dit de micro-lot pousse le principe plus loin encore. Il s'agit d'un café récolté sur une certaine partie d'une parcelle donnée, le rendant encore plus rare et spécifique.

Un bon café, c’est un café dont on connait l’origine exacte, et dont le grain a le moins de défauts possible.


Un bon café, c’est aussi une torréfaction attentionnée du café vert, spécifique à chaque « broche » de café afin de révéler au mieux tous les arômes constitutifs de chaque terroir.

Un bon café, c’est également une taille de mouture adaptée au moyen d’extraction choisi et une mouture réalisée dans l’idéale au moment de servir le café.

Le café, une question de goût

La notion de « bon » étant subjective, il s’agit avant tout de trouver un café qui vous plaise. L’espresso n’est ni meilleur ni moins bien qu’un café filtre. Il s’agit avant tout de votre palais de sa sensibilité et de son acuité.

Un bon café, a été récolté il y a moins d’un an, torréfié, il y a moins d’un mois, et moulu il y a moins d’un jour…

Pour vous aider à comparer les différents cafés, chercher à connaître de quelle région, de quelle ferme ils proviennent. Vous pouvez également vous référer à la note SCA déterminée par la variété d’Arabica, la méthode de production et de traitement, l’aspect visuel, olfactif et gustatif du café en tasse.

Au café qui fume, nous ne travaillons que des cafés 100% traçables, et qui ont obtenu un minimum de 80/100 SCA.

Découvrez les fiches détaillées de nos cafés